ROS-mètre interne, externe avec ATU, des mesures divergentes !
Antenne HFV5 et Analyseur vectoriel. Mes achats du 03/2022
Injecteur Vcc dans le coaxial & Commutateur d’antenne à distance.
Polarisation (ou Bias) d’un transistor ?
Baluns, Coupleurs en L, Pi, T, Transmatch, Antenne asymétrique, long fil ?
Refroidissement thermoélectrique – Module-Peltier
Introduction à la physique des ondes radio pour les nuls :)
Découverte d’Édouard Léon Cortès. Artiste peintre.
Avis sur 30 antennes 11 M d’époque !
L’antenne magnétique ?
Un radio amateur a entendu PicSat, silencieux depuis 4 ans !

Un balun de courant 1:1 sur tore ferrite

Un balun de courant 1:1 sur tore ferrite

Description

La ligne bifilaire composée de deux fils émaillés torsadés entre eux est bobinée sur un tore de dimensions suffisantes pour limiter les pertes et éviter une surchauffe du noyau. 8 à 12 tours de fil émaillé 15/10mm bobiné sur un tore en ferrite de diamètre 50mm convient pour des puissances de l’ordre de 100 W. Si le balun n’est utilisé qu’en réception on peut utiliser du fil fin et un tore de plus petit diamètre : par exemple T50-73 et fil de 5/10

Fonctionnement

Malgré un air de famille, il est différent du balun de tension 4:1. Ici ce sont les courants dans la ligne reliée aux points A et A’ qui sont égaux et de sens opposés. Le rapport de transformation d’impédance pour ce type de balun est de 1:1 et le balun, qui doit être monté au plus près de l’antenne, présente une impédance élevée pour les courants de mode commun. En utilisant du ferrite Zinc-Nickel on obtiendra un balun présentant moins de pertes mais dont la perméabilité initiale plus faible impose de bobiner plus de tours.

Laisser un commentaire

ROGERBEEP BASIC
error: