Symétriseur à tube coaxial 1/4 d’onde

Ce symétriseur coaxial est appelé « sleeve balun » par les anglo-saxons, sleeve (manche) pouvant être traduit par manchon. On le trouve parfois nommé « bazooka ». Il est dimensionné exactement à partir de la fréquence de résonance du dipôle mais peut fonctionner sur une bande de fréquence comparable à celle du dipôle. Il agit comme une self de choc en bloquant les courants de gaine au plus près de l’antenne.

Description

 

Un tube métallique, bon conducteur (cuivre par ex.) d’une longueur égale à un quart d’onde électrique est placé autour du câble coaxial d’alimentation du dipôle et perpendiculairement à l’axe de l’antenne, tout près de celle-ci. Avec le blindage du câble coaxial, il constitue un morceau de ligne coaxiale dont l’isolant est l’air+gaine extérieure du câble coaxial. Son extrémité haute est libre tandis que son extrémité basse est reliée électriquement à la gaine du coaxial par soudure. Pour un câble coaxial de 5mm de diamètre on peut utiliser du tube de diamètre intérieur 20 mm. Le câble doit être maintenu centré par des petites entretoises, suffisamment rares pour ne pas modifier la longueur électrique du tube.

La longueur physique du tube est égale au quart d’onde x 0,95.

En pratique : Lg = 71/f
f étant la fréquence en MHz.  Pour 145 MHz il faut compter 49 cm.

Laisser un commentaire

error: