Propagation HF et activité solaire rapidement expliquées

Le suivi de l’activité solaire, permet de prévoir l’impact qu’elle aura sur les radio communications. Selon l’activité, on pourra réaliser des contacts radio DX (de plusieurs milliers de kilomètres de distance) parfois même de 10 à 15 000 kilomètres directement. Comme nous le savons (de Marseille) tous…

En gros :

les variations de l’activité solaire se traduisent par des fluctuations de la propagation des ondes radio, la gamme de fréquences la plus touchée couvre les ondes dites décamétriques (bandes HF de 3 à 30 Mhz),  ou ondes courtes qui se propagent à longue distance grâce à l’ionosphère. Pendant les orages magnétiques, la très forte ionisation des couches hautes de l’atmosphère peut perturber voire interrompre les communications avec les satellites avec les conséquences graves que l’on peut imaginer pour les télécommunications en général…

Il faut savoir que l’activité géomagnétique de la Terre affecte les conditions de la propagation radio et c’est une conséquence de l’activité solaire.

Nous sommes depuis 5 ans entrés avec le cycle 24 (25 en 2018) dans une période de faible activité du soleil. Le cycle 24 a atteint son maximum fin 2013 avec 75 taches et s’avère d’ores est déjà être le plus faible depuis le cycle 14 (qui avait atteint son maximum en 1906 avec 64,2 taches). Le cycle 24, dont le début a été détecté en 2008, devrait durer entre 8 et 15 ans. Pour 2019/20 les prévisions prévoient un nombre de taches presque nulle.

En 2018 sommes presque en bas du cycle 25

 

Les indices utilisés K et A :

Il y a 2 indices pour quantifier l’activité géomagnétique: l’indice A et l’indice Kp. Ces indices sont issus de nombreux observatoires répartis sur le globe qui mesurent les perturbations du champ magnétique.

La meilleure configuration pour obtenir une propagation radio des plus satisfaisantes peut se résumer ainsi :
Indice K < 4 : le bruit de fond sera très faible.
Indice A > 150 : pendant 2 à 3 jours

L’activité géomagnétique est une estimation des effets de l’activité solaire sur le champ magnétique terrestre. Cette activité se mesure sous la forme d’un indice noté Kp, allant de 0 à 9.

Si l’indice K atteint ou dépasse 5, il s’agit d’un orage géomagnétique

 

K<4 : calme >> bonne propagation radio
K=4 : actif >> dégradation de la propagation radio
K>4 : tempête >> début de détérioration de la propagation radio
K=5 : tempête mineure, aurores polaires à 60° de latitude
K=6 : tempête modérée, aurores polaires à 50° de latitude et propagation des radio HF difficiles
K=7 : tempête forte, aurores à 30/40°, problème radio HF et tension dans les centrales électriques
K=8 : sévère, black-out radio, tension électrique du réseau instable
K=9 : extrême, le réseau électrique peut être coupé

UHF et VHF  ?

Dans ces bandes c’est la propagation troposphérique qui est prépondérante. La propagation troposphérique concerne principalement les fréquences des bandes VHF et UHF . Elle est totalement dépendante des conditions atmosphériques et météorologiques. La troposphère est la partie inférieure de l’atmosphère terrestre, qui s’étend du sol jusqu’à une altitude variant d’environ 8 km aux pôles à environ 17 km à l’équateur, et dans laquelle la température décroît assez régulièrement avec l’altitude. Certaines conditions de température, de pression et d’humidité peuvent provoquer une modification de l’indice de réfraction de l’air et ainsi créer des couloirs dans lesquels les ondes se déplacent

Conclusions (très) rapides :

Selon les mesures effectuées en 2014, les résultats confirment la tendance à l’affaiblissement de notre magnétosphère or la propagation des ondes radio (appelée également propagation ionosphérique) de fréquences comprises entre quelques centaines de kilohertz et quelques dizaines de mégahertz est intimement liée à l’état de l’ionosphère. Et si les prévisions sont exactes, il faudra être un peu patient pour retrouver une belle propagation. Ceci dit le local n’est pas trop concerné et il y a quand même une propagation, certes,  “sporadique” mais qui existe. Il faut juste trouver où et quand… Tout un art 🙂

Eric (14ZGA00 du 13)

A propos de Eric (14ZGA00 du 13)

14ZGA00 - Gérant SSII. "Attention, changement de lobe sur l'attracteur étrange en cours !" Humm, méfiance... :)

1
Poster un Commentaire

Veuillez Connexion pour commenter
1 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
1 Auteurs du commentaire
Daniel (14ZGB94 du 31) Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
Notifier de
Daniel (14ZGB94 du 31)
Daniel (14ZGB94 du 31)

73′, merci Eric pour cet excellent article.. Il va falloir avoir encore de la patience.. A+ Daniel