Merci aux libérateurs ! Qu’a t’on retenu ?

Aujourd’hui c’est le 75 eme anniversaire du débarquement, tout a été dit sur le sujet, c’est la raison pour laquelle je ne m’étendrais pas. Je voudrais simplement à titre personnel, dire que je n’oublie pas ce que je leur dois et dire MERCI à tous ces soldats et civils alliés, hommes, femmes, jeunes et moins jeunes ! Merci pour votre courage, merci d’avoir défendu jusqu’au sacrifice ultime la démocratie, les libertés, nos libertés, MA LIBERTÉ ! Il ne faut pas oublier les russes qui font face à l’invasion allemande, formant ainsi un second front forçant les allemands à diviser leur forces.

Face à l’ignominie, la haine de l’autre, la violence la plus terrible, l’égoïsme et la folie du national socialisme engendrant le génocide que l’on connait. Froidement et méthodiquement organisé pour détruire  les peuples, les hommes, les femmes, les enfants, même les bébés, détruire aussi les idées, les cultures, les religions, bref tout ce qui n’entrait pas dans l’ordre et les valeurs établis par ces malades mentaux. Ils se croyaient supérieurs aux autres, on a vu ce que ça a donné… Ils ont  été « supérieurement » éradiqués.

Mais je voudrais rappeler que Hitler n’a pas fait un coup d’état pour arriver au pouvoir, c’est le peuple Allemand qui a voté librement pour ça ! C’est bien le peuple, manipulé par ces gens haineux, qui dans son ignorance, son arrogance et son mal être l’a installé à la tête du pays. Ils l’ont voulu, ils l’ont fait et ils vont chèrement payer la note de leur libre choix…

Tout ça pour dire que l’éducation, la culture, le savoir sont  importants, car ils permettent aux gens d’éviter d’être manipulé par d’autres. Les va-en guerre de tout poil qui via des prétextes populistes très souvent fallacieux n’offriront au final que le chaos, le sang et les larmes. Et oui un peuple éduqué ça réfléchit, ça pense, ça se bat avec intelligence, ça ne se laisse pas embrigader dans des combats inutiles, injustes ou vains. Réflexion, n’est pas faiblesse ni naïveté. Ce n’est pas parce-que qu’on réfléchit qu’on a peur ou que l’on reste inactif. Bien au contraire. J’admets volontiers qu’il resterait à préciser ces concepts de justices, etc (l’injustice des uns est la justice des autres, etc, etc…) mais globalement vous comprenez ce que je veux dire.

De nos jours, nous avons oublié les leçons de l’histoire. Aujourd’hui on croit que ce sera toujours comme ça, que rien ne changera, liberté, paix, etc… Mais rien n’est moins certain.  On peut déjà entendre par-ci par-là des bruits de bottes, les gens propulsent au pouvoir des personnes, qui à mon avis, amèneront pour le mieux de grands problèmes et qui sait jusqu’où ça ira.

Il suffit de regarder l’actualité mondiale pour se rendre compte que les tensions internationales énormes s’intensifient entre les grandes puissances, on revendique des territoires, on anticipe les conséquences du changement climatique, on fait des guerres commerciales (Chine, USA, Russie, Asie…) Comment tout ça va finir ? Il faut bien avoir en tête qu’une guerre commerciale est aussi dangereuse qu’une guerre physique même si on n’en voit pas les effets immédiatement, c’est très pernicieux mais très efficace aussi. Et oui, grosso-modo, le commerce c’est l’économie, l’économie c’est le revenu à la fin du mois, le revenu c’est le bien être du quotidien. Sans bien être c’est la révolte, la violence, les clivages, la haine et l’arrivé de fous au pouvoir et possiblement la guerre physique. Et puis comment prévoir l’évolution d’un conflit même régional, il suffit de si peu, d’une simple erreur, d’un dérapage et tout dégénèrera très vite..

On pense souvent, à tort, qu’il ne peut pas y avoir de guerre à cause ou grâce aux armes thermonucléaires, détrompez-vous, d’après les experts ce n’est pas du tout impossible. Les USA, la Russie, la France aussi ont des « mini » armes nucléaires. Des missiles nucléaires tactiques de faible puissance sont déjà dans les arsenaux, des torpilles nucléaires sont embarquées dans les sous-marins, je ne parle pas des missiles balistiques intercontinentaux mais bien d’armements tactiques utilisables sur un champ bataille et c’est pareil pour les blindés, l’aviation, drones inclus qui sont à même de délivrer ce genre d’armement sur une zone précise de conflit.

Imaginez ! Vous allez presser le bouton nucléaire, vous savez que c’est la fin de votre pays et de ses habitants car vous savez que l’ennemi va répliquer massivement avec les mêmes armes. Même si vous savez que l’ennemi sera (probablement aussi) détruit, mais c’est pas certain certain, il a pu développer une technologie qui limitera les dégâts…. Alors, j’appuie ou pas ? Ne vaut t’il pas mieux négocier et sauver le pays de la destruction totale ? Attendre de l’aide, du renfort des pays amis ? Je ne voudrais pas être celui qui prendra cette décision, qui sera sa dernière mais aussi la dernière de l’humanité telle que nous la connaissons ! Je sais que ce n’est pas la ligne de la France qui utilisera sa force nucléaire si ses intérêts vitaux sont attaqués, quitte à être détruit dans les minutes suivantes.

Aujourd’hui si la guerre totale est improbable elle n’est pas impossible du tout, simplement parce-que la folie de certains n’a pas de limite !

Un peuple qui a oublié son passé est condamné à le revivre ! (Winston Churchill)


Pour rappel : La deuxième guerre mondiale a fait environ 60 millions de morts parmi les militaires et les civils. Les nations qui ont payé le plus lourd tribu sont l’URSS avec plus de 21 millions de morts, la Chine avec presque 12 millions de morts, puis l’Allemagne avec 7 millions de morts civils et militaires.

 

Eric (14ZGA00 du 13)

A propos de Eric (14ZGA00 du 13)

14ZGA00 - Gérant SSII. "Attention, changement de lobe sur l'attracteur étrange en cours ! Humm, méfiance... :)

4 commentaires à propos de “Merci aux libérateurs ! Qu’a t’on retenu ?”

  1. Bonjour,
    je réagis avec un peu de retard mais je ne voulais pas le faire « à chaud ». Tout à fait d’acocrd avec Eric mais je voudrais ajouter un détail qui me tient à cœur..
    Je n’aime pas le terme de « devoir de mémoire ». Pour moi il ne faut pas oublier, il faut surtout  » Comprendre et se Souvenir pour ne pas recommencer ». La formule n’est pas de moi, c’est le fil conducteur d’une action en faveur de la tolérance au collège près de chez moi, renouvelée chaque année par des profs , en particulier d’histoire, de Français et de langues. Tolérance dans tous les domaines, couleur, handicap, idées, religion et j’en oublie certainement. Si je me souviens bien de mes cours d’histoire, c’est dans l’intolérance que la plupart des guerres onrt débuté. Alors la mémoire n’est pas un devoir, c’est une évidence, à condition d’oublier les rancœurs. Et pour y arriver ol’apprentiossage de la tolérance au collège est un premier pas. Parce qu’au fond nous sommes tous des être humain. Si tous les gars du monde …

  2. En faite la reflexion qu a ton retenu de cela : nous somme libre certe mais a quel prix mais les humains on t il change ,egoisme ,arnaque pour moi je croix que beaucoup ne se rappel plus ,mais aussi beaucoup de jeunes s interesse a la choa et aux camp de concentration car ils sont peut a etre revenu : moi je pense que tous ses jeunes qui se sont sacrifier pour notre liberté .christian

  3. C’est dit et bien dit ! N’oublions pas les 27 millions de morts soviétiques pendant la Seconde Guerre mondiale.
    Si les « médias » n’en parlent pas au moins on le signal ici…

  4. tout est bien dit: pour que un peuple ou les peuples évoluent il faut le savoir ……et le partage ….une pensée de NELSON MANDELA qui disait lors d un discourt au CAP lorsque les hommes partagerons nous aurons fait un grand pas ver l avenir. merci a tous ceux qui nous on défendu et faire en sorte que nous retrouvions notre dignité.Christian

Laisser un commentaire