Les digimodes

Merci de vous connecter avant.

Les digimodes

Je vais essayer de faire simple et sans trop rentrer dans les détails, (j’y reviendrais plus tard). Les digimodes ont été créés et sont utilisés par les radioamateurs pour transmettre des données (texte ou image) à l’aide d’un ordinateur.

Visitez ce site pour les identifier : nonstopsystem

Les avantages :

  • Les signaux transmis passent mieux que la voix.
  • Plusieurs qso sont possible sur une même fréquence
  • Pas besoin d’un forte puissance d’émission et il y en a d’autres.

Le matériel nécessaire :

  • Un ordinateur, PC ou MAC avec une carte son (interne ou externe) qui fonctionne en entrée (micro ou entrée ligne) et sortie (sortie HP ou écouteurs). Pas besoin d’une bête de course, les vieux ordinateurs suffisent.
  • Télécharger un logiciel, moi j’utilise FLDIGI sur un mac mini.

FLDIGI est gratuit, complet et permet de piloter les décamétriques si vous en avez un. Fonctionne sur PC MAC ou LINUX.

FLDIGI

  • Un Haut Parleur supplémentaire. (pour la réception)
  • Une interface en trois parties qui va permettre de :
  • Lié l’ordinateur au poste (sortie son HP ordinateur vers entrée micro du TX, et sortie HP du TX vers entrée micro ou line de l’ordi)
  • Isoler galvaniquement l’ordinateur du poste (a l’aide de petits transfo. d’isolement) transfos
  • Passer en émission automatiquement via le PTT.

Il en existent dans le commerce les plus connues sont signalink MicroHam digibox…. (elles peuvent pour certaine piloter un déca et la carte sont est intégrée donc plus cher).

Sur eBay on peut en trouver pour une trentaine d’Euros.

Interface data mode

On peut aussi la fabriquer. Des schémas simple existent sur le net.

schémas

Il faut connaitre :

  • le branchement de sa prise micro (modulation, PTT et masse).
  • Pour la commande PTT moi j’utilise un relais arduino RELAIS brancher sur un adaptateur USB RS232 ADAPTATEUR.
  • Je pense que l’adaptateur USB d’Eric pour le SS9900 peut fonctionner, (voir son article).
  • En gros sur la platine arduino il faut brancher le VCC (5V) GND (0V) et DTR ou RTS (apparition d’un 5V) pour coller le relais.
  • Les contacts du relais (C NO NF) vont servir pour la commande PTT du TX (PTT et masse en contact fait passer le TX en emission).

Maintenant on est prêt pour jouer avec FLDIGI.

Lors de l’installation de FLDIGI on enregistre :

  • Ses coordonnées :
  • Son Call, son QTH, son LOCATOR…
  • Choisir son mode de transmission (CW PSK RTTY…..)
  • Choisir la fréquence du signal dans le waterfall ou spectre.

On peut personnaliser des MACROS : le bouton CQ par exemple

<TX>

CQ CQ CQ DE <MYCALL> <MYCALL> <MYCALL>

<RX>

Ce qui donne :

  • passage en émission du TX
  • transmission dans le mode choisie du texte CQ CQ CQ DE 14ZGA77 14ZGA77 14ZGA77
  • passage en reception du TX.

Normalement sur le 27500 on utilise le PSK, RTTY et CW (morse)

  • 27700 à 27720 SSTV
  • 27725 à 27735 le CW
  • 27735 à 27750 autre modes

Et Voila….

Bon DX à vous.

Je reviendrais pour vous donner plus de détails car la pratique des QSO est particulière, Il y a des abréviations à connaitre. Je vous conseille de faire de l’écoute avant de vous lancer. Sur le 10m et sur les bandes RA en générale il y a du trafic en digimodes.

Laisser un commentaire