Rechercher par titre

A RETENIR PAR CŒUR

Les classes d’amplifications (ou de polarisation)

Les trois classes de base (A, B et C) diffèrent selon la valeur de la tension de repos en l’absence de signal à l’entrée du circuit (notée V sur les représentations du signal d’entrée ci-dessous) par rapport à la plage de fonctionnement de l’amplificateur.

 

  • La classe A est le montage le plus courant : le signal à amplifier est centré par rapport à la plage de d’amplification. La tension de repos est centrée sur cette plage et le signal à amplifier ne la dépasse jamais.
  • La classe B utilise deux transistors qui amplifient chacun une alternance du signal. La tension de repos est fixée à la limite de la plage d’amplification de chacun des transistors. Ce montage, encombrant à cause des transformateurs, est difficile à régler et nécessite des transistors appairés aux caractéristiques identiques. Le montage avec deux transistors complémentaires (PNP et NPN) appairés évite l’emploi de transformateurs.
  • En classe C, grâce à la résistance de polarisation Rp branchée au – ou à la masse, seule une partie du signal est amplifiée, le reste est restitué par le circuit oscillant de sortie accordé sur la fréquence d’entrée. Cette classe d’amplification est à prohiber dans le cas d’un signal modulé en amplitude (AM, BLU).

La classe D, utilisée en HF de forte puissance (quelques kilowatts et plus) et en audio, a un grand rendement mais repose sur la génération d’impulsions à largeur variable qu’il faut filtrer.

Les autres classes

Elles utilisent les principes d’une des 4 classes de base (A, B, C ou D) :

  • la classe AB, utilisée dans les étages de puissance, s’apparente à la classe A mais le signal d’entrée n’est plus centré sur la plage d’amplification. Lorsque la classe AB est utilisée en émission, l’amplificateur est suivi d’un filtre passe-bas pour bloquer les harmoniques produits par les non-linéarités dues aux écrêtements du signal amplifié.
  • La classe AB1 se distingue de la classe AB2 par le fait que l’étage amplificateur à haute impédance n’absorbe pas de courant de l’étage qui le précède. La tension de repos de la classe AB2 a un niveau plus bas qu’en classe AB1 avec un niveau d’harmoniques plus élevé.

Laisser un commentaire