Vous êtes ici :

Couplages d’antennes

Lorsque deux antennes sont couplées, leurs lobes de rayonnement se superposent et leurs coefficients de directivité s’additionnent sous réserve que les antennes aient la même impédance. Encore faut-il respecter certaines distances entre les antennes et alimenter celles-ci correctement (en impédance et en phase), ce qui n’est pas évident à réaliser, notamment d’un point de vue mécanique (les antennes devront être parfaitement parallèles entre elles)

 

Ainsi deux antennes identiques couplées idéalement auront un gain supplémentaire de 3 dB par rapport à une seule antenne (la PAR est doublée).

 

Quatre antennes auront un gain de 6 dB au maximum. Plus simplement, si des antennes identiques sont couplées idéalement, la PAR de l’ensemble est égal à la PAR d’une seule antenne multiplié par le nombre d’antennes couplées. Les antennes étant montées en parallèle, la ligne de transmission « verra » une impédance égale à l’impédance d’une antenne divisée par le nombre d’antennes couplées. Un système d’adaptation d’impédance (balun, ligne quart d’onde) sera donc nécessaire.

Exemple

Quelle est la P.A.R. d’un émetteur de 100 W utilisant 4 antennes couplées de 13 dBd ?

Réponse

4 antennes couplées = gain supplémentaire de 6 dB (le rapport de 4 correspond à 6 dB) ; gain de l’ensemble = gain d’une antenne + gain du couplage = 13 + 6 = 19 dB = Rapport arithmétique de 80; 100 W x 80 = 8.000 W PAR, soit 4 fois plus qu’en utilisant une seule antenne.

Laisser un commentaire