ROS-mètre interne, externe avec ATU, des mesures divergentes !
Antenne HFV5 et Analyseur vectoriel. Mes achats du 03/2022
Injecteur Vcc dans le coaxial & Commutateur d’antenne à distance.
Polarisation (ou Bias) d’un transistor ?
Baluns, Coupleurs en L, Pi, T, Transmatch, Antenne asymétrique, long fil ?
Refroidissement thermoélectrique – Module-Peltier
Introduction à la physique des ondes radio pour les nuls :)
Découverte d’Édouard Léon Cortès. Artiste peintre.
Avis sur 30 antennes 11 M d’époque !
L’antenne magnétique ?
Un radio amateur a entendu PicSat, silencieux depuis 4 ans !
Page précédente

A RETENIR

La PAR est la puissance d’alimentation de l’antenne multipliée par son coefficient de directivité par rapport au doublet (dBd transformés en rapport).

Puissance apparente rayonnée (P.A.R. ou ERP en anglais). La directivité d’une antenne se mesure en décibels ou par son coefficient de directivité (décibels transformés en rapport de puissance par rapport à l’antenne de référence)

Cette puissance correspond à la puissance qu’il faudrait appliquer à un doublet demi-onde pour avoir la même puissance rayonnée dans la direction la plus favorable de l’antenne. La puissance isotrope rayonnée équivalente (PIRE ou EIRP en anglais) prend pour référence l’antenne isotropique. L’antenne doublet a un gain de 2,14 dB par rapport à l’antenne isotrope, soit un coefficient complémentaire de 1,64 (= 1 + 2/Ω).

On a donc : PIRE = PAR + 2,14 dB = PAR x 1,64

Exemple

Quelle est la P.A.R. d’un émetteur de 100 W utilisant une antenne de 13 dBd ?

Réponse

13 dB = Rapport arithmétique de 20 ; 100 W x 20 = 2000 W P.A.R

En supposant des pertes nulles dans le système d’alimentation de l’antenne (coaxial, prises, …)

Laisser un commentaire

ROGERBEEP BASIC
error: