You dont have javascript enabled! Please enable it!

Mis à jour le : 11/05/2023 à 09:26

A RETENIR

La PAR est la puissance d’alimentation de l’antenne multipliée par son coefficient de directivité par rapport au doublet (dBd transformés en rapport).

Puissance apparente rayonnée (P.A.R. ou ERP en anglais). La directivité d’une antenne se mesure en décibels ou par son coefficient de directivité (décibels transformés en rapport de puissance par rapport à l’antenne de référence)

Cette puissance correspond à la puissance qu’il faudrait appliquer à un doublet demi-onde pour avoir la même puissance rayonnée dans la direction la plus favorable de l’antenne. La puissance isotrope rayonnée équivalente (PIRE ou EIRP en anglais) prend pour référence l’antenne isotrope. L’antenne doublet a un gain de 2,14 dB par rapport à l’antenne isotrope, soit un coefficient complémentaire de 1,64 (= 1 + 2/Ω).


Juste pour information et très pratique aussi.

Conversion entre dB isotrope et dB dipôle
dBi = dBd + 2.14
dBd = dBi – 2.14

Bon à savoir :

PAR = Puissance TX (W) X 10 Gain antenne (dB) / 10

Exemple :

TX = 30 W
Gain antenne = 5 dB
D’où : Gain antenne/10 = 5/10 = 0.5
=>30  X 0.5 X 10 = 150
=> PAR = 150 W (pour 30 W émission et avec un gain d’antenne de 5 dB)

Évidemment ceci est théorique en réalité c’est moins à cause de différents facteurs mais ça donne une bonne idée de la puissance rayonnée.


On a donc : PIRE = PAR + 2,14 dB = PAR x 1,64

Exemple

Quelle est la P.A.R. d’un émetteur de 100 W utilisant une antenne de 13 dBd ?

Réponse

13 dB = Rapport arithmétique de 20 ; 100 W x 20 = 2000 W P.A.R

En supposant des pertes nulles dans le système d’alimentation de l’antenne (coaxial, prises, …)

0 0 votes
Évaluation article
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis sur cet articlex