ROS-mètre interne, externe avec ATU, des mesures divergentes !
Antenne HFV5 et Analyseur vectoriel. Mes achats du 03/2022
Injecteur Vcc dans le coaxial & Commutateur d’antenne à distance.
Polarisation (ou Bias) d’un transistor ?
Baluns, Coupleurs en L, Pi, T, Transmatch, Antenne asymétrique, long fil ?
Refroidissement thermoélectrique – Module-Peltier
Introduction à la physique des ondes radio pour les nuls :)
Découverte d’Édouard Léon Cortès. Artiste peintre.
Avis sur 30 antennes 11 M d’époque !
L’antenne magnétique ?
Un radio amateur a entendu PicSat, silencieux depuis 4 ans !
Page précédente

Le principe du thyristor

Il est composé d’une anode, d’une cathode et d’une gâchette et est utilisé en courant continu. Le courant circule comme dans les diodes de l’anode vers la cathode. La structure interne du thyristor est composée de deux jonctions PN mises bout à bout. Le thyristor devient totalement conducteur à la suite d’une impulsion électrique (appelée amorçage) sur la gâchette : la jonction NP centrale, normalement isolante, devient passante comme avec le transistor bipolaire. Non seulement, cette conduction est franche et brutale mais elle est permanente même après cessation du courant de gâchette.

Le triac

Il est composé de deux thyristors montés tête-bêche et est utilisé en courant alternatif. Une fois enclenché par une impulsion sur la gâchette, le triac laisse passer le courant tant que celui-ci est supérieur à un seuil appelé courant de maintien (0,65 A).

Le triac peut être utilisé pour contrôler le passage des deux alternances d’un courant alternatif (contrairement au thyristor qui ne peut conduire que pendant une seule alternance).

Laisser un commentaire

ROGERBEEP BASIC
error: