Le doublet demi-onde en V inversé

Merci de vous connecter avant.

Le doublet demi-onde en V inversé

Principe

Il n’est pas toujours facile de fixer un doublet entre deux points élevés dans un endroit bien dégagé. Une solution est d’accrocher le centre du doublet le plus haut possible et d’ancrer ses deux extrémités en des endroits plus accessibles, à quelques mètres du sol. Cette disposition convient particulièrement bien aux amateurs habitant un pavillon situé sur un terrain exigu ; en outre c’est une antenne discrète tout en étant efficace.

L’impédance au point d’alimentation, qui était de 73 ohms lorsque les deux conducteurs étaient sur le même axe, peut descendre à une trentaine d’ohms lorsque l’angle formé par les deux brins rayonnants approche les 90 degrés (angle minimum). Dans le même temps, la bande passante du doublet s’est réduite et sa fréquence de résonance a diminué. Avec un angle de 120 degrés l’impédance au point d’alimentation est de l’ordre de 50 ohms.

 

Le doublet en V inversé est beaucoup moins directif que le doublet horizontal et sa polarisation peut être considérée comme verticale.

 

Réalisation

Pour dégrossir un doublet inversé à 120 on peut se servir de la formule suivante :

Lphys = 142/f avec f en MHz.

L’alimentation se fait en câble coaxial 52 ohms. Le centre du dipôle peut être accroché au sommet d’un potelet fixé au faîte d’un toit ou sur un autre mât.

Réglages

Mesurer la courbe de ROS en fonction de la fréquence et retoucher la longueur de chaque brin pour recentrer éventuellement la fréquence de résonance. Le ROS peut être réduit en agissant sur l’angle formé par les deux brins.

Laisser un commentaire