ROS-mètre interne, externe avec ATU, des mesures divergentes !
Antenne HFV5 et Analyseur vectoriel. Mes achats du 03/2022
Injecteur Vcc dans le coaxial & Commutateur d’antenne à distance.
Polarisation (ou Bias) d’un transistor ?
Baluns, Coupleurs en L, Pi, T, Transmatch, Antenne asymétrique, long fil ?
Refroidissement thermoélectrique – Module-Peltier
Introduction à la physique des ondes radio pour les nuls :)
Découverte d’Édouard Léon Cortès. Artiste peintre.
Avis sur 30 antennes 11 M d’époque !
L’antenne magnétique ?
Un radio amateur a entendu PicSat, silencieux depuis 4 ans !

Injecteur Vcc dans le coaxial & Commutateur d’antenne à distance.

Injection de tension continu sur une ligne coaxiale HF

Un injecteur de tension sur ligne coaxial HF (ou UHF/VHF) est utile  pour alimenter un préampli, un “petit” rotor, ou un autre équipement en tête de mât par exemple. Comme on tire déjà un câble pour la HF, pourquoi ne pas l’utiliser aussi pour alimenter des équipements en courant continu.

En théorie on pourrait faire passer du 220 V alternatif 50 ou 60 Hz. Mais dans ce cas, il est plus qu’important de faire très attention à la sécurité. Quand on injecte une tension  de 220 V sur une ligne prévue pour du signal, il faut être conscient qu’on mélange ce qui en principe est du courant faible avec du courant fort. On ne s’attend pas à avoir du 220 V sur ce genre de câble. Il faut donc mettre en place toutes les protections (différentiel, disjoncteur, protection physique du câble et des connecteurs, étanchéité…) et les signalisations nécessaires et obligatoires.

En conséquence, je vous déconseille fortement d’injecter du 220 V sur un câble HF sauf si vous savez ce que vous faites.

En règle générale on utilisera un injecteur pour des tensions allant de 5 à 48 V continu et cela suffit pour la très grande majorité d’application. Bien entendu, la puissance délivrée sera réduite mais largement suffisante pour alimenter un préampli. Mais attention à la puissance HF que vous utilisez, l’injecteur doit être en mesure de supporter la puissance qui le traverse (comme le câble d’ailleurs).

Par exemple celui ci-dessous à 49,00 €. En vente ICI

  • Injecteur (Bias-tee)
  • Alimentation par le coaxial
  • Universel pour tout préampli
  • Connectique N
  • Puissance admissible 1KW
  • Utilisation 100KHz à 2GHz

Autre exemple le MFJ-4117 à 47,90 €, il fonctionne sur des fréquences allant de 1-60 MHz et peut être utilisé pour injecter une tension continue sur les lignes coaxiales. N’importe quel adaptateur standard 2.1 mm, 1-50 VDC, 1 ampère max fonctionnera. Utilisé pour alimenter tuners, préamplificateurs d’antenne, ou pour commander des relais via le câble coaxial. Habituellement, une paire de ces Bias-T est utilisée, une dans la station à la source de tension continu, l’autre à l’extrémité (alimentation DC). Le MFJ-4117 est équipé d’un interrupteur additionnel pour allumer et éteindre l’équipement à distance. Gamme de fréquence 1-60 MHz, max. 1500 Wa ou 50 V / 1 A. Livré avec un câble de connexion. En vente ICI.

 

 

Il existe beaucoup d’autres injecteurs travaillant sur des fréquences différentes et délivrant des puissances plus ou moins importantes. Voir ICI

Un autre exemple

Le Commutateur d’antenne à distance mfj-4712 avec 2 positions (il en existe aussi avec 4 sorties). Pas besoin de tirer un autre câble pour votre seconde antenne. Le signal de commutation passe par le coax ! Pratique… 1.8 MHz-150 MHz et 1500 Watts. Impédance 50-75 Ohms. Donc en VHF/UHF ce n’est pas le bon modèle, en revanche pour la HF, il peut avoir son intérêt. Aux alentours de 150€.

EN SAVOIR PLUS :
Le fonctionnement théorique d’un injecteur est relativement simple mais sa réalisation demande pas mal de calculs et de précisions. Vous pourrez en savoir plus en lisant ce pdf de F6BKD ICI.

Bonne injection 🙂

ROGERBEEP BASIC
error: