Google Maps, Waze, Coyote et les autres applications GPS devront suspendre certains signalements de contrôles de police

le décret qui va interdir à Google Maps, Waze, Coyote et d’autres applications de GPS de vous signaler des contrôles de police entrera en vigueur à partir du mois de juillet 2018. Pour la petite histoire, ce décret a été baptisé Harry Potter en référence à la fameuse cape d’invisibilité et permettra donc aux forces de l’ordre de passer inaperçu. 

Google Maps, Waze, Coyote  et les autres applications de GPS ne pourront plus vous signaler certains contrôles de police sur les routes. Dans le cadre d’opérations de sécurité routière, les forces de l’ordre pourront en effet exiger des éditeurs des applications GPS qu’ils suspendent temporairement certains signalements dans des zones limitées. Les contrôles d’alcoolémie et de stupéfiants seront particulièrement concernées. Mais aussi les actions de lutte contre le terrorisme et la criminalité, sous toutes ses formes. Une mesure que le gouvernement prévoit de déployer d’ici la fin de l’année.

Bientôt, les forces de l’ordre pourront contraindre Waze, Coyote et leurs concurrents à suspendre temporairement la localisation des contrôles. Pour ce faire, elles leur communiqueront le périmètre des zones pour lesquelles les applications ne pourront pas relayer de signalements. Un dispositif qui pourra aussi être mis en place lors d’opérations de lutte contre le terrorisme et la criminalité. Juste le signalement des contrôles de vitesse pourra toujours se faire (peut être ?). Ils sont considérés comme ayant une bonne influence sur la conduite des usagers, qui seraient ainsi incités à ralentir.

La mesure fait écho au projet de décret d’avril 2017. Le ministère de l’Intérieur avait alors transmis à la Commission européenne le texte pour demander l’interdiction des application anti radar au nom de la lutte anti terroriste . Techniquement il n’est déjà plus possible de signaler précisément les radars sur Waze. Mais les utilisateurs de l’application contournent cette interdiction en utilisant les signalements de zones de danger.

Pourrait également être concerné Gogles Maps, qui permettra de localiser la positions des radars et de prévenir des contrôles. Les utilisateurs pourront prochainement signaler accidents de la route, radars automatiques et contrôles de vitesse via l’application. On ne sait pas encore comment elle va s’adapter à la loi française, certainement avec un système similaire à celui de Waze.

Sylvain (14ZGC89 du 77)

A propos de Sylvain (14ZGC89 du 77)

Sylvain de Souppes sur Loing. Seine et Marne (77). JN18IE. Pompier et cibiste des années 80. De retour sur la QRG en région sud Paris. Station fixe TX RX kenwood TS 570 DG, récepteur Kenwood R5000, TX RX 2M Kenwood 7730, etc... Antennes, Sirio Master Gain, antenne ITA Intercontinental, une directive Lemm 3 éléments et une antenne Topfkreis (VHF).

5 commentaires à propos de “Google Maps, Waze, Coyote et les autres applications GPS devront suspendre certains signalements de contrôles de police”

  1. Bonjour ami Sylvain nous allons alors si je suis ton idée revenir a l’époque ou tout le grand public achetait la “cibi” et nous em********* toute la journée pour voir si “la route est propre” et c’est a ce moment là je trouve que nous avons perdu cet esprit cb qui était si cher a mon cœur depuis les années 70

    • Pour moi, au contraire, ces “interdits” comme tu dis, ce serait plutôt le début de la cohérence. La cohérence faisant appel l’intelligence, l’intelligence à la logique, la logique à la connaissance, la connaissance amène la liberté et la liberté c’est le contraire de la dictature.

      Pourquoi installer des radars et en même temps être informé de leurs positions ça me parait être une connerie. Car au fond, c’est nous qui payons les travaux d’installations, les radars, les personnels de maintenance, les traitements des pv donc non seulement ça crée du boulot mais si en plus ça sert à sauver et à éduquer les gens sur la route, ce serait pas mal. Perso, je tiens pas être blessé ou tué sur la route par un inconscient qui roule comme un débile pour gagner 5 minutes. Et tant qu’à faire autant que mes impôts soient utilisé utilement (cohérence).

      Pour la CB, je ne suis pas pour que ça serve à avertir de la présence des “boites à images”, même, si je sais que ça plait au gens, je préfère que ça serve à discuter, à aider mais pas à aider les “débiles” à rouler plus vite sans se faire prendre. Je rappelle que moi aussi je finance les “QRM 22” autant les laisser faire le boulot pour lequel je paye. (cohérence)

      Ceci dit je sais que je représente pas la majorité du courant de pensée à la mode de chez nous mais c’est ma position (et pas gps). A+ 🙂

      • Salut,
        Je pourrais être d’accord mais et il y a un “mais” ou un “si”. Tu parles de cohérence et d’intelligence ,ok, on finance les “QRM22”, ok, donc la cohérence et l’intelligence seraient aussi que les “QRM22” arrêtent leurs “PAC” PAC = pièges à con, comme ils disent. Perso je roule beaucoup en Ile de France pour le boulot et le constat et révoltant. J’essaye de respecter le plus possible les limitations de vitesses mais quand tu te prends des PV et des points en moins juste pour 1 ou 2 Km heure au dessus en plus à des endroits où il y a aucun danger, ça énerve un peu et incite à utiliser ce genre d’applications. Il n’y a plus de prévention, mais que de la répression. Pour moi le permis est vital, plus de permis plus de boulot. Les automobilistes sont les vaches à lait de l’état point barre… Après, il ne faut pas s’étonner qu’il y ai des gens pas content dans la rue. A oui j’oubliai, bientôt il y aura des voitures banalisées pour encore plus nous réprimander…. A+

Laisser un commentaire