Dipôle symétrisé

Principe

L’alimentation du dipôle (symétrique) par un câble coaxial asymétrique n’est pas optimum. Quoique cela n’ait pas une grande influence sur l’utilisation de l’antenne, on a quand même intérêt à interposer entre l’antenne et le câble un dispositif d’adaptation qui peut être un balun (contraction de « balanced/unbalanced ») ou un gamma-match (voir figure ci-dessous). Le diagramme de rayonnement du dipôle demi-onde montre un affaiblissement marqué du signal dans l’axe du conducteur, c’est pourquoi il peut être judicieux de pouvoir orienter le dipôle, soit pour éviter l’affaiblissement du signal utile, soit au contraire pour éliminer un brouillage.

Sur les bandes supérieures à 14 MHz cela peut être obtenu en utilisant un dipôle rotatif fixé sur le mât en son centre. Dans ce cas l’antenne est réalisée en tube (Duralumin, aluminium, cuivre…) en utilisant éventuellement un montage télescopique de plusieurs tubes emmanchés l’un dans l’autre (voir figure). La longueur électrique d’un brin rayonnant effilé est plus courte que si le brin était de diamètre constant, par conséquent on devra rallonger l’antenne en sortant un peu les tubes d’extrémité. La gaine du coaxial doit être raccordée au milieu du brin rayonnant, à l’endroit ou l’antenne doit être fixée sur le mât.

L’utilisation du gamma-match permet en outre d’adapter parfaitement l’impédance de l’antenne à celle du câble coaxial.

Réalisation

On calculera sommairement la longueur physique du brin rayonnant à l’aide de la formule

Lphys = 142/f avec f en MHz.

Pour éviter les phénomènes de corrosion au niveau des raccordements il est recommandé d’utilisé le même métal pour réaliser le brin rayonnant, le gamma-match et son curseur, le système de fixation sur le mât… Placer le condensateur ajustable dans un boîtier isolant (genre boîte de dérivation électrique étanche). La capacité de ce dernier est de l’ordre de 100 à 150 pF pour les bandes décamétriques et de 20 à 30 pF sur VHF ; elle doit être d’autant plus grande que la fréquence est basse. Grâce au gamma-match on pourra utiliser indifféremment du câble coaxial de 50 ou 75 ohms.

Réglages

L’adaptation de l’antenne peut être effectuée parfaitement en ajustant :

  • la longueur du brin rayonnant
  • la longueur Lg du gamma
  • la capacité du condensateur

Un pont de bruit (ou à défaut un impédancemètre d’antenne) sera très utile.

 

Laisser un commentaire