Bande passante d’une antenne

La bande passante d’une antenne est la plage de fréquences dans laquelle on peut normalement l’utiliser. Mise à part l’antenne fictive (qui est en fait une charge purement résistive), toute antenne a une impédance variant avec la fréquence, comme tout circuit composé d’éléments capacitifs ou inductifs. Certaines antennes sont très sélectives, d’autres peuvent être utilisées sur une très large bande de fréquences.

Le rapport L/D (longueur/diamètre) d’un dipôle influence la bande passante de celui-ci. Un brin de faible diamètre a généralement une bande passante relativement plus étroite qu’un brin plus gros et de même longueur.

Intérêt de la bande passante

L’antenne est un dispositif sélectif, une sorte de filtre, ce qui présente des avantages et des inconvénients. Une antenne sélective peut être utilisée pour atténuer les signaux puissants voisines de la fréquence de travail : stations de radiodiffusion très proches de la bande 40 m, par exemple, qui pourraient inter-moduler et provoquer du bruit lors de l’écoute de la bande 40 m.
Pour les radioamateurs, qui sont autorisés à trafiquer sur des bandes de fréquences relativement étroites : 3,5 à 3,8 MHz ou 144 à 146 MHz, le but est de couvrir la totalité d’une bande avec la même antenne.

La bande passante d’une antenne peut être mesurée pour différentes de ses caractéristiques :

  • ROS
  • Gain avant
  • Rapport avant-arrière

Le ROS en fonction de la fréquence

C’est une mesure facile à effectuer à l’aide d’un analyseur d’antenne ou, à défaut, en utilisant un ROS-mètre en émission. L’avantage de l’analyseur ou d’un impédancemètre d’antenne est que la mesure peut être effectuée également à l’extérieur de nos bandes de fréquences. La figure ci-contre montre la courbe du ROS en fonction de la fréquence mesurée sur un doublet 40 mètres. On lit directement que la bande passante de l’antenne pour un ROS inférieur à 2 est de 550 kHz, ce qui est suffisamment large pour la bande 40 m qui s’étend de 7,000 à 7,100 MHz. Par la même occasion on voit que la fréquence centrale fo est décalée vers les fréquences basses, le brin rayonnant étant trop long.

Le Rapport Avant/Arrière en fonction de la fréquence

Pour certaines antennes comme la quad W1HXU simulée ici sur MMANA, le rapport avant-arrière varie nettement en fonction de la fréquence. La bande passante de l’antenne (pour un ROS<2), taillée pour une fréquence centrale de 28,5 MHz, s’étale de 28,2 à 28,9 MHz, soient 700 kHz pour une bande qui couvre 1,7 MHz.

Laisser un commentaire

error: