En ligne : 1 invité, et 3 robots
Merci de vous connecter, au moins, une fois par trimestre pour garder votre compte actif et votre indicatif.

Referions-nous du Morse ? Pour la performance, le « fun » ou par curiosité…

Salut à tous,

Réussir un QSO en Morse ? C’est une idée qui me « turlupine » depuis un moment. Pourquoi me demanderez-vous ? La réponse est un mélange de performance technique, de nostalgie et de satisfaction personnelle. Mon goût pour l’expérience, ma curiosité sont piqués au vif. Donc, je veux essayer 🙂

En effet, techniquement parlant le Morse est plus performant que la phonie, car la réception radio du Morse est possible avec un rapport signal à bruit très proche de zéro. Il est donc particulièrement efficace par rapport à la transmission de la voix. Le tableau ci-dessous donne un aperçu de son efficacité par rapport à d’autres modulations.

Code

Bande passante Sensibilité

Morse

16 Hz -148 dBm (pratique)

FSK

15 kHz -119,3 dBm

BPSK

9,6 kHz -127,3 dBm

SSB (voix)

2,4 kHz -128,2 dBm
Les calculs sont faits pour un facteur de bruit du récepteur de 2 dB et un seuil théorique de réception de -174 dBm. La sensibilité en Morse peut descendre aux alentours de -150,2 dBm si on a un rapport signal à bruit proche de zéro. Pour le Morse les chiffres correspondent à une transmission de 20 mots par minute et pour la SSB cela équivaut à 60 mots (au sens morse) par minute. On constate que le seuil de réception d’une transmission Morse est 20 dB inférieur à celui d’une liaison phonique, plus concrètement cela correspond à un rapport de 100.

Il est donc possible de recevoir des signaux Morse très très faibles et provenant de très loin alors que sur une même fréquence (à un moment donné) il n’est pas possible de recevoir des correspondants en phonie de ces mêmes pays. Et c’est bien ce qui me motive ! 

De plus, le matériel utilisé pour effectuer des transmissions Morse est très simple et peu encombrant (l’émetteur peut avoir la taille d’une boîte d’allumette), il est possible de faire des liaisons en ondes décamétriques avec une puissance haute fréquence très réduite : en théorie, avec une puissance de 1 watt et une très bonne antenne, une station peut contacter le monde entier (sur les bandes des ondes radio qui se réfléchissent sur les couches ionisées de l’atmosphère).

Ceci dit, je suis complètement ignorant des procédures et du code lui même. Je vais donc commencer par me fabriquer ou acheter un manipulateur, « une pioche », me renseigner sur la procédure d’émission standard en Morse et puis apprendre par cœur le code alpha-numérique. Ensuite avec les ZG intéressés nous pourrons faire des essais sur une fréquence précise, histoire de ne gêner personne sur le 27 Mhz 🙂 Cependant, merci de noter qu’ il est interdit de faire du Morse sur le 11 M, mais je crois qu’on nous pardonnera un essai ou deux 🙂

D’ailleurs sur le film (en page d’accueil) que j’ai fait pour les Zulu, « Rejoignez-nous », il y a un message en Morse. Essayez de le décoder ! Le premier qui réussi gagne mon admiration la plus sincère 🙂 🙂 🙂

Qu’en pensez-vous ?

Eric (14ZGA00 du 13)

A propos de Eric (14ZGA00 du 13)

14ZGA00 - Gérant SSII. "Attention, changement de lobe sur l'attracteur étrange en cours !" Humm, méfiance... :)

Poster un Commentaire

16 Commentaires sur "Referions-nous du Morse ? Pour la performance, le « fun » ou par curiosité…"

  Subscribe  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
Thomas (14ZGA77 du 02)
Membre

Salut,
Morsum Magnificat « Morse Magazine » en téléchargement gratuit.

http://www.n7cfo.com/tgph/Dwnlds/mm/mm.htm

Christian (14ZGA56 du 86)
Membre

la manipe c est très bon pour la mémoire(elzemer,ou autre). Christian
Note Eric : Ça ne serait pas plutôt : « Alzheimer ? » 🙂

Philippe (14ZGB39 du 39)
Membre

Bonjour Eric,
Ancien radiotèlègraphiste dans l’armée il y a longtemps, j’écoute de temps en temps sur le 12 mètres pour m’y remettre mais c’est pas ça, avec les nouveaux manipulateurs ils vont vraiment vite, mais je ne désespére pas . c’est une très bonne idée de le proposer sur le 11 mètres.
73’s