LA TELEGRAPHIE, LE MORSE (CW)

Sylvain (14ZGC89 du 77)

Au sujet de Sylvain (14ZGC89 du 77)

Sylvain de Souppes sur Loing. Seine et Marne (77). JN18ie. Pompier et cibiste des années 80. De retour sur la QRG en région sud Paris. Station fixe TX RX Icom 735 F, récepteur Kenwood R5000, TX RX 2M Kenwood 7730, etc... Antennes, Sirio Master Gain et une directive Lemm 3 éléments et une antenne Topfkreis (VHF).

CW signifie en Anglais Continuous Waves, soit en Français ondes entretenues (télégraphie, morse). Ce mode de communication fut découvert avant les années 1900. Il fut ensuite très employé dans les débuts de la radio, aussi bien par les Radioamateurs, les communications professionnelles, militaires…

Bien qu’en perte de vitesse (à cause des transmissions numériques, satellites…), c’est actuellement le mode le plus fiable pour effectuer des liaisons radio longues distances. C’est le mode le plus efficace en cas de parasites et de brouillages.

  • La bande passante utilisée est réduite au strict minimum (quelques centaines de Hertz).
  • Nul besoin de matériel sophistiqué, récepteur numérique, ordinateur.
  • Seul un bon doigté pour le manipulateur et une bonne oreille suffisent.

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, la télégraphie est encore très utilisée, surtout dans le monde des Radioamateurs.
LE CODE MORSE:

Quelques généralités :
1) 1 trait est égal à 3 points.
2) L’espace entre chaque tonalité est égal à 1 point.
3) L’espace entre 2 lettres est égal à 3 points.
4) L’espace entre 2 mots est égal à 5 points.

Exemple de sons :
15 mots/mn  – 20 mots/mn  – 25 mots/mn
CW.pdf : aide mémoire version imprimable (version jpg).

LES LETTRES :

A . – N – .
B – . . . O – – –
C – . – . P . – – .
D – . . Q – – . –
E . R . – .
F . . – . S . . .
G – – . T
H . . . . U . . –
I . . V . . . –
J . – – – W . – –
K – . – X – . . –
L . – . . Y – . – –
M – – Z – – . .

LES CHIFFRES :

1 . – – – – 6 – . . . .
. – en abrégé)
2 . . – – – 7 – – . . .
3 . . . – – 8 – – – . .
4 . . . . – 9 – – – – .
– . en abrégé)
5 . . . . . 0 – – – – –
– en abrégé)

LES CARACTERES SPECIAUX :

. . – . – . – , – – . . – –
/ – . . – . ? . . – – . .
. – – – – . erreur . . . . . . . .
AS . – . . . VA (=SK) . . . – . –
(Attente) (Fin de transmission)

Autres caractères spéciaux :

+ (=AR) . – . – . = (=BT) – . . . –
(Fin de message)
: – – – . . . ; – . – . – .
( – . – – . ) – . – – . –
– . . . – «  . – . . – .
é . . – . . à . – – . –

Pour Internet et les adresses e-mail :
Arobase:

@ (A C) . – – . – .

 

2 réponse(s) sur “LA TELEGRAPHIE, LE MORSE (CW)

  1. Salut,

    Ce week end il y avait du trafic en CW sur le 500 avec des Italiens. De mon côté pas de QSO, manque de propagation. Je reste avec l’ordinateur car j’ai aussi du mal avec mon petit cerveau à mémoriser.

    Merci Sylvain pour le partage

    73’s

  2. En ce moment, je suis une vidéo d’apprentissage du Morse, mais disons-le tout net, ça ne rentre pas bien encore. J’ai beaucoup de mal à mémoriser « la musique » d’une phrase en Morse. Mais bon, j’apprends, alors on verra plus tard lorsque je pourrais « piocher » en vrai 🙂 Même si ce sera une transmission très lente, ça devrait le faire.
    Article intéressant 🙂
    A+

Laisser un commentaire